Lors d’une table ronde à laquelle a participé le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis au Forum économique mondial de Davos, en Suisse, il a qualifié l’erreur de l’absence de la Grèce à la Conférence de Berlin sur la Libye et a souligné qu’il a exprimé son mécontentement à Angela Merkel.

Concernant le récent accord Turquie-Libye, le Premier ministre a noté qu’il ignore le fait que les îles ont droit à des zones économiques exclusives.

Se référant au gazoduc Eastmed, il a souligné qu’il s’agissait d’une question de sécurité énergétique et a ajouté que nous ne demanderons pas à la Turquie ce que nous ferons, car en fin de compte, ce qui est important, c’est le respect du droit international.

Le Premier ministre grec a également évoqué les travaux de réforme du gouvernement, les progrès réalisés par l’économie grecque au cours des six derniers mois, ainsi que l’objectif de réduction des excédents primaires qui entraînerait une baisse des impôts.