Le rapatriement des deux grecs qui se trouvaient à bord du bateau de croisière Diamond Princess, mis en quarantaine depuis le 3 février en raison de la présence de cas de coronavirus, est en cours.

Les ressortissants grecs, ainsi que des passagers italiens, slovènes et croates, partiront du Japon à bord d’un avion italien qui les emmènera d’abord à Berlin puis au sud de l’Italie.

À leur arrivée, ils subiront les tests médicaux nécessaires, puis un avion militaire grec les transférera à Athènes, où ils sont attendus samedi matin.