Le président de la Chambre des représentants, Nikos Voutsis, a annoncé jeudi à la presse, le rapport du Comité indépendant sur la gestion des feux de forêt, concernant les causes de l’incendie de l’été dernier à Mati ainsi que l’exploration des perspectives de gestion des futurs incendies.

Dans un long rapport de 150 pages, le Comité scientifique composé de six membres, présidé par le président de l’Institut Max Planck et le directeur de l’Observatoire mondial des incendies, Johann Georg Goldammer, rend compte de manière détaillée de la situation actuelle en matière de prévention et de surveillance. la répression des incendies de forêt en Grèce, il enregistre les aspects problématiques du mécanisme de gestion et soumet une proposition détaillée pour une réponse efficace au phénomène naturel à l’avenir.