Le rendement des obligations grecques à 10 ans est tombé sous le seuil de 1% pour la première fois dans l’histoire du rendement, chutant à 0,962%. Cela reflète le rétablissement de la confiance du marché et devrait être bénéfique pour l’allégement de la dette.

“La baisse continue des taux débiteurs publics et son maintien à un niveau bas, prouvent la confiance des marchés dans le cours et les perspectives de l’économie grecque, ainsi que dans la politique économique du gouvernement. Nous continuons, sur un plan méthodique et de manière responsable, visant à atteindre une croissance élevée et durable, la création de nombreuses opportunités d’emploi et le soutien de la cohésion sociale “, a déclaré le ministre des Finances Christos Staikouras.

L’augmentation de la demande d’obligations grecques est liée à la fois au climat favorable sur presque tous les marchés obligataires de la zone euro et à la recherche de rendements plus élevés par les investisseurs.