L’augmentation significative des recettes publiques a récemment créé des conditions favorables sur le front financier et laisse place à de nouvelles prestations sociales d’ici la fin de l’année. Selon le Service comptable de l’État grec, l’excédent de recettes en septembre a dépassé les 500 millions d’euros.

Ce développement, combinée à des recettes supplémentaires provenant de la réglementation de 120 tranches pour les débiteurs publics et de licences de paris en ligne, devrait permettre au Trésor de préparer un avant-projet de budget pour 2020 sans déficit budgétaire pour l’année prochaine.