« Je ne pense pas que la Grèce a la possibilité et les ressources financières nécessaires pour accueillir les réfugiés qui seront renvoyés des pays d’Europe du Nord », a déclaré le ministre des Affaires étrangères Nikos Kotzias, dans une interview avec le journal allemand Welt. Cette déclaration est une réponse à celle du ministre allemand de l’Intérieur, Thomas de Mezieres, concernant le renvoi en Grèce des réfugiés dont la demande d’asile est rejetée en Allemagne et après que la situation en Grèce se soit améliorée.

« La Grèce a montré une grande humanité en acceptant des réfugiés. Nous avons urgemment besoin de plus de soutiens des pays membres de l’UE face à la crise des réfugiés » a ajouté M. Kotzias.

« L’un des plus grands problèmes de l’Union européenne est qu’ il n’y a aucune stratégie de crise. Les décisions communes, comme celle de la répartition des réfugiés dans les pays membres devraient être mise en œuvre ensemble », a déclaré le ministre grec.