Washington a confirmé qu’il poursuivait ses efforts diplomatiques pour apaiser les tensions entre la Grèce et la Turquie.

Selon un communiqué du département d’État : “les États-Unis sont continuellement impliqués avec les gouvernements de la Grèce et de la Turquie pour encourager la désescalade des tensions par la voie diplomatique” et ajoute que “nous encourageons les États à régler leurs différends pacifiquement, selon le droit international, et nous appelons toutes les parties à s’abstenir de toute action qui risque de faire monter les tensions en Méditerranée orientale ».