Des structures d’accueil fermées pour les immigrants seront construits à Samos, Chios, Lesbos, Kos et Leros d’ici l’été, a annoncé le ministre de l’Immigration Notis Mitarakis.

Selon le plan du gouvernement, les nouveaux arrivants sur le territoire grec résideront dans des structures fermées pour faciliter leur identification et la procédure d’asile.

Lorsque des violations sont constatées, ainsi que dans les cas où aucun asile n’est accordé, la procédure de retour sera suivie.

Ceux qui séjournent dans des structures fermées auront droit à des sorties contrôlées par carte, tandis que la nuit, les structures resteront fermées.

La construction des structures fermées commencera en mars et elles seront prêtes  cet été, a déclaré M. Mitarakis, ajoutant qu’elles seraient sûres et médicalement autonomes.

En revanche, il y a eu une forte réaction des autorités locales et des habitants des îles concernées, qui prévoient des mobilisations jeudi matin, à Athènes