À la suite du diagnostic du premier cas de contamination au coronavirus à Thessalonique chez une femme de 38 ans récemment rentrée du nord de l’Italie, le ministère de la Santé a annoncé dans un communiqué que l’objectif principal était désormais d’empêcher la propagation du virus.

À cette fin, les personnes que la patiente a rencontré ces derniers jours après son retour d’Italie, sont traquées. Ces personnes sont alertées, informées et surveillées de sorte que si elles présentent des symptômes, elles seront diagnostiquées rapidement. En outre, l’école primaire où va l’enfant de la patiente, restera fermée par précaution et sera désinfectée.

En outre, une campagne d’information est également en cours. Le ministère de la Santé a publié des vidéos avec des directives pour le coronavirus et appelle aux citoyens qui sont revenus des zones touchées, à surveiller leur santé pendant les prochains jours et, si les symptômes persistent, à signaler à leur médecin ou à l’Agence nationale de santé publique afin pour que les mesures nécessaires soient prises.