Une manifestation antifasciste a eu lieu ce lundi à Keratsini, en mémoire de Pavlos Fyssas, qui a été assassiné il y a quatre ans par des membres d’Aube Dorée.

Au début de la manifestation, il y avait de tension, lorsque des personnes d’identité inconnue ont causé des dommages à la façade du bureau d’enregistrement de Keratsini et ont jeté des roches aux forces de police qui ont répondu en lançant des grenades flashbang. Les épisodes se sont poursuivis après la fin de la manifestation à Drapetsona. Des personnes d’identité inconnue ont jeté des bombes à bouteilles aux forces spéciales de police (MAT) qui ont répondu en jetant des produits chimiques. Cinq personnes ont été blessées pendant les épisodes, soit deux civils et trois membres de l’équipe de la chaine de télévision ANT1.

Des acteurs, des associations, des collectifs antifascistes et des organisations de gauche ont participé à la manifestation. Les manifestants ont protesté non seulement en mémoire de meurtre du rapper de 34 ans en septembre 2013, mais ont également condamné les comportements fascistes qui ont émergé ces dernières années.