Le candidat du SPD pour la chancellerie de l’Allemagne, Martin Schulz, a sonné l’alarme concernant des dommages causés en Europe dans le cas où une nouvelle série de discussions serait lancée concernant le préjudice d’un retrait de la Grèce de la zone euro.

«Toute personne qui flirte avec le Grexit joue avec la division de l’Europe. Cela peut être dans l’intérêt de Donald Trump ou de Marine Le Pen, mais certainement pas dans l’intérêt de l’Allemagne et de l’Europe. C’est extrêmement dangereux», a t-il souligné aujourd’hui, dans une interview dans le journal Die Welt.