Trois personnes sont mortes après de fortes chutes de neige inédites depuis plus d’une décennie et des vents violents qui ont perturbé le transport routier et maritime.

Les météorologues prédisent un affaiblissement progressif des phénomènes intenses à partir d’aujourd’hui, mais ils attirent l’attention des citoyens et des conducteurs car un gel total prévaudra.

Un homme de 80 ans a été retrouvé mort à son domicile dans un village du nord d’Eubée et un fermier de 56 ans est mort à l’extérieur de son corral sur le plateau de Lassithi en Crète. La dernière victime de la vague du froid “Médée” est un homme de 75 ans également originaire d’un village du nord d’Eubée. L’homme était soutenu par de l’oxygène, mais en raison de la panne de courant, la machine a cessé de fonctionner entraînant sa mort.

Environ 250 000 foyers à Athènes ont été privés d’électricité en raison du mauvais temps pendant plus de 24 heures à un moment où les dommages n’ont pas encore été réparés dans de nombreuses régions telles que Dionysos, en Attique, qui a été déclarée état d’urgence.

En raison de ces graves problèmes d’approvisionnement en électricité et en eau causés par “Médée”, le gouvernement a décidé d’appeler l’armée pour contribuer aux efforts de réparation des dégâts. A cet effet, 40 unités de l’armée, des pompiers et de l’EMAK seront sur place.

Les écoles d’éducation spéciale et de formation, de tous niveaux, dans la région de l’Attique resteront fermées aujourd’hui afin d’éviter les accidents dus aux intempéries.

La vague de froid a également arrêté le programme de vaccination, comme annoncé par le ministère de la Santé. Le programme de vaccination en Attique commencera à midi aujourd’hui.