La Turquie continue de provoquer de différentes manières, ignorant la communauté internationale et en violation du droit international.

Le ministre turc de l’Infrastructure a publié une carte, où la compétence de la Turquie pour les opérations de recherche et de sauvetage comprend la moitié de la mer Égée.

“Les actions de la Turquie sont politiquement motivées et mettent en danger des vies humaines. Elles se heurteront à nouveau à la légitimité internationale avec laquelle la Turquie devra enfin se réconcilier”, a déclaré le ministre grec des Affaires étrangères.

Tous les partis d’opposition ont également condamné cet acte et ont évoqué une autre tentative de créer un «fait accompli» qui doit être résolu immédiatement.