Les images du camp de réfugiés de Moria sont décourageantes après les deux incendies ont détruit tous les logements, laissant les réfugiés et les immigrants dans un sentiment de désespoir et l’avenir de l’île, incertain.

La lumière du jour a montré l’ampleur des dégâts dans le camp qui hébergé 13 000 personnes, car un deuxième incendie a achevé hier soir les dégâts dévastateurs du premier. En outre, le service d’asile a été complément détruit.

Des milliers de demandeurs d’asile, des personnes de tous âges, ont fui le camp pour se sauver. L’entrée de la ville est gardée par des forces de police puissantes, tandis que des incidents ont eu lieu entre immigrants et policiers.

Le vice-président de la Commission européenne, Margaritis Schoinas, se rendra à Lesbos aujourd’hui et vendredi, il rencontrera le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis. Une équipe gouvernementale est actuellement à Moria pour évaluer la situation.

Par ailleurs, une large réunion interministérielle s’est tenue hier sous la présidence du Premier ministre, alors que l’île de Lesbos est déclarée en état d’urgence pour une durée de quatre mois.

Deux barges de la marine arrivent aujourd’hui et elles seront également utilisées pour l’hébergement temporaire.