La troisième évaluation pourrait être complétée rapidement, affirme le chef du Mécanisme européen de soutien (ESM), Klaus Regling, dans une interview accordée au journal Handelsblatt.

« Après des retards importants dans les deux premières évaluations, nous nous sentons encouragés par le travail préliminaire du côté grec concernant la troisième évaluation. Si le gouvernement grec continue le bon travail, la prochaine tranche sera versée au début de 2018 », a déclaré M. Regling.

A la question, comment l’argent restant pourrait être utilisé, car il est probable que l’argent du programme de 86 milliards d’euros ne sera pas nécessaire, M. Regling a dit qu’une partie de l’argent pourrait être utilisé pour le remboursement des prêts en Grèce envers les autres créanciers.

Remplacer les prêts plus chers par des prêts d’ESM moins chers aidera à soutenir la dette grecque, a déclaré le chef de l’ESM.