Les volcans avertissent toujours, a souligné dans une interview à ERT, le professeur de géologie et de la gestion des catastrophes naturelles, Efthimios Lekkas, en réponse à la recherche scientifique internationale récente, qui se réfère à deux éruptions volcaniques en Grèce sans mentionner la période.

De plus, le professeur souligne que les volcans de Santorin et de Nisyros mentionnés dans la recherche, ont une fréquence d’activation d’environ tous les 18.000 ans. La dernière éruption de Santorin a eu lieu il y a 3500 ans, donc il reste encore plusieurs milliers d’années pour que le phénomène se répète.

Cependant, M. Lekkas n’a pas exclu la possibilité d’une activité où il pourrait y avoir une petite explosion, mais cela se produira dans un contexte prévu et pas sans préavis.

Dans ce cas-la, toutes les mesures nécessaires sont prises par les comités scientifiques qui surveillent l’activité volcanique dans le pays et qu’ils sont élaboré des plans d’action spécifiques et en particulier pendant la saison touristique, selon le professeur.