Le repas du Premier ministre sur la terrasse du député local de son parti, Christodoulos Stefanadis, samedi à Ikaria, en marge de la visite de Kyriakos Mitsotakis dans les centres de vaccination du sud-est de la mer Égée, fait la polémique parmi l’opposition.

Alexis Tsipras a posé une question d’actualité au Parlement, dans laquelle il interroge le Premier ministre sur l’adéquation entre sa conduite et les mesures restrictives annoncées par lui et son gouvernement.

Le président de SYRIZA parle, entre autres, “d’un acte d’une arrogance incroyable, qui dans tout autre pays provoquerait une crise gouvernementale majeure. (…) Qu’a-t-il à dire aux professionnels de la restauration désespérés sans aucune aide gouvernementale ? (…) Qu’a-t-il à dire aux citoyens qui observent correctement les mesures ? ».

Ce sont des images qui invalident le message principal de la visite du Premier ministre dans les îles sur la grande question de la vaccination, a commenté la porte-parole adjointe du gouvernement.

« Le Premier ministre continuera ces tournées, c’est sa décision consciente de visiter les villages et les îles grecques. Des images comme celles-ci à Ikaria faussent l’essence de la visite. Je voudrais rester sur le fond » a souligné Aristote Peloni.

« Les amendes, semble-t-il, ne sont pas pour le monarque M. Mitsotakis, mais que pour les ressortissants », a souligné SYRIZA.