Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo a envoyé une lettre au Premier ministre grec, Kyriakos Mitsotakis, dans laquelle il déclare que les États-Unis ne parlent pas seulement d’une obligation de régler les différends par des moyens pacifiques et d’éviter les actes ou déclarations provocatrices, mais surtout, soulignent que “les Etats-Unis restent déterminés à soutenir la prospérité, la sécurité et la démocratie en Grèce”.

En outre, la lettre souligne que les États-Unis continueront de soutenir la Grèce “en tant que leader crucial en Europe, un allié clé et un acteur essentiel en Méditerranée orientale et dans les Balkans”.

Le porte-parole du gouvernement, Stelios Petsas, a déclaré que cette lettre couronnait l’excellente visite du Premier ministre grec à Washington et confirmait que les relations gréco-américaines étaient à leur meilleur niveau depuis de nombreuses décennies.