«Nous avons vu les résultats d’Eurostat et nous avons constaté que l’économie grecque a fait une performance exceptionnelle et est revenue à la croissance. Les prévisions pour 2017 et 2018 mentionnent un taux de croissance significatif de 2,5% à 3%», a déclaré le Premier ministre Alexis Tsipras lors de sa rencontre avec Pierre Moscovici à Megaron Maximou.

« Le message est qu’il faut finir avec l’austérité en Grèce. Nous n’avons pas besoin de plus de charges mais des mesures de relief», a-t-il dit.

« Je suis ici pour travailler avec vous », dit le commissaire européen aux Affaires économiques, Pierre Moscovici. « Les résultats de la Grèce sont très satisfaisants et les décisions doivent être fondées sur des nombres réels tels que les récentes prévisions nous montrent », a déclaré Moscovici.

«Je veux que les Grecs puisse percevoir la lumière au bout du tunnel de l’austérité. Nous ne sommes pas en faveur de l’austérité et aucune institution est en faveur de celle-ci», a souligné M. Moscovici. Mr. Moscovici a rencontré aussi le ministre des Finances, Euclid Tsakalotos et le Président de la république grecque, Prokopis Pavlopoulos. Un peu plus tard dans la journée, une réunion aura lieu avec le président de la Nouvelle Démocratie, Kyriakos Mitsotakis.