Le projet de loi sur la réglementation des « prêts rouges » sera prêt pour la fin octobre, a annoncé le vice-ministre des Finances, George Zavvos.

Selon le ministère des Finances, il s’agit d’une solution systématique à long terme au redressement radical de ces prêts, qui n’entraînera aucune charge supplémentaire pour le contribuable grec et le budget de l’État.

M. Zavvos a déclaré que des garanties gouvernementales d’une valeur de 9 milliards d’euros pourraient résilier les « prêts rouges » totalisant 30 milliards d’euros sur une période de 18 mois.