De nouveaux recrutements dans le secteur public sont attendus d’ici la fin de l’année, a déclaré la ministre de la Reconstruction administrative, Mariliza Xenogiannakopoulou, lors d’une interview avec ERT.

En particulier, il y aura 9 040 postes à pourvoir sur la base de la règle «d’un recrutement en échange pour une retraite», notamment dans les domaines de l’éducation, de la santé et de la fourniture de services aux citoyens.

Mme Xenogiannakopoulou a déclaré qu’en 2009, la Grèce comptait 692 907 fonctionnaires, contre 576 856 en 2014 et contre 566 511 en août 2018.

En même temps, la ministre de la Reconstruction administrative a annoncé que les nouveaux changements dans le secteur public incluront la création d’un observatoire de l’administration publique, ainsi que la mise à niveau de l’ASEP.