Le processus de remboursement anticipé de la partie à taux élevé de l’emprunt de 2,7 milliards d’euros du FMI, s’est achevé lundi à la suite de la décision du ministre des Finances.

La procédure a été ouverte à la demande officielle du ministère des Finances le 16 septembre 2019.

“Avec son achèvement, un autre engagement du gouvernement de la nouvelle démocratie a été mis en œuvre. Cela renforcera la crédibilité du pays, réduira les coûts d’emprunt, paiera moins, améliorera la viabilité de la dette publique et renforcera la confiance sur les marchés internationaux”, a déclaré le Ministère des Finances dans une déclaration officielle.