La Grèce, en tant que pays voisin de la Libye qui est directement touché par les développements dans ce pays et en tant que facteur de stabilité dans la région, a un rôle à jouer concernant la situation en Libye, a souligné le ministre des Affaires étrangères Nikola Dendias lors de sa réunion à Genève, lundi, avec le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, en marge de la Conférence du désarmement.

M. Dendias a également exprimé le ferme soutien de notre pays à la résolution politique de la crise libyenne. Le ministre des Affaires étrangères a également discuté de la question chypriote avec M. Guterres, soulignant que la Grèce soutient fermement les efforts de l’ONU pour reprendre les pourparlers sur la base des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité des Nations unies et de l’acquis communautaire.