L’amélioration du contrôle des frontières, la rapidité des procédures d’asile ainsi que le retour immédiat dans leur pays d’origine pour ceux qui ne peuvent prétendre à l’asile, sont les objectifs du nouveau gouvernement grec. La question “brûlante” de la migration et des réfugiés était à l’ordre du jour lors d’une réunion présidée par le Premier ministre avec la participation du commissaire européen chargé de la migration, Dimitris Avramopoulos, à la villa Maximos.

Cette réunion a été suivie d’une autre entre le Premier ministre chargé de la politique d’immigration, M. Avramopoulos, le ministre de la Protection des citoyens, Michalis Chrisochoidis, et le ministre suppléant de la Politique d’immigration, Yorgos Koumoutsakos.