Une réunion urgente du ministre des Finances Euclid Tsakalotos avec des représentants institutionnels aura lieu ce vendredi à Bruxelles, selon les informations de la capitale belge, afin de sortir de l’impasse des derniers jours concernant l’évaluation du programme grec.

Selon l’agence Bloomberg, les créanciers vont présenter au gouvernement grec le plan pour des mesures pré-légiférantes égales à 2% du PIB, avec une clause d’annulation si les objectifs du programme sont atteints.

A la réunion de Euroworking Groupe du jeudi, l’évaluation de la situation était faite sans une discussion approfondie. Selon le responsable européen, la question de légiférer des mesures préventives, a été mise sur la table de nouveau.