La communauté internationale s’est vivement félicitée de la ratification de l’accord de Prespes, qui a été voté par le Parlement grec avec 153 voix. Il convient de noter que l’accord entrera en vigueur lors de la ratification par la Chambre du protocole d’adhésion de la Macédoine du Nord à l’OTAN, qui aura lieu dans les prochains jours.

L’UE, les États-Unis, les Nations unies, l’OTAN et de nombreux dirigeants étrangers se sont félicités de l’évolution de la situation et ont souligné « qu’un conflit de 28 ans a pris fin, apportant la stabilité dans les Balkans”.

Dans une déclaration commune, les dirigeants des sociaux-démocrates, des Verts et de la gauche au Parlement européen, Udo Bullmann, Ska Keller et Gabi Zimmer, ont désigné respectivement les premiers ministres de la Grèce et de la Macédoine du Nord, Alexis Tsipras et Zoran Zaev, pour le prix Nobel. Prix de la paix 2019, selon AMNA.

En même temps, ils ont noté que l’Accord de Prespes “est un modèle pour la résolution pacifique des problèmes internationaux par le dialogue et des compromis mutuels”.