Le président français Emmanuel Macron a adressé un message firme à la Turquie après sa rencontre avec le président de la République de Chypre, Nikos Anastasiadis, jeudi à Paris.

“Ce serait une grave erreur de la part de l’UE de laisser la sécurité en Méditerranée orientale, aux mains d’autres acteurs, principalement la Turquie”, a déclaré Macron, ajoutant que “ceux qui violent les zones maritimes devraient être sanctionnés”.

Le président français a dénoncé la violation des droits souverains de Chypre et de la Grèce par la Turquie en Méditerranée orientale et a réitéré l’entière solidarité de la France avec les deux pays.

Emmanuel Macron a également souligné l’importance des questions d’énergie et de sécurité dans cette région méditerranéenne et a expliqué qu’elles font l’objet de luttes de pouvoir, notamment de la Russie et de la Turquie, qui se manifestent avec une intensité croissante.