Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, selon des sources gouvernementales, a mis en évidence la dimension européenne de la question chypriote, lors de la réunion du Conseil européen.

Alexis Tsipras a souligné l’importance du soutien de tous les États membres de l’Union européenne pour trouver une solution juste et viable au problème chypriote.

Il a noté aussi qu’il ne peut y avoir aucun renforcement du rôle international et régional de l’UE, une question qui fait partie de la discussion dans l’UE, sans avoir un rôle plus actif concernant la résolution du problème chypriote.

L’intervention du premier ministre grec, a été faite au deuxième partie de la discussion qui a eu lieu lors du dîner entre les chefs des pays concernant la question chypriote et les relations entre l’UE et la Turquie. Une évaluation a été faite aussi concernant les réunions de Donald Tusk et Jean-Claude Juncker avec Recep Tayyip Erdogan.