Dans une interview accordée à ERT, le ministre des Finances, Christos Staikouras, a déclaré que si nécessaire, le gouvernement annoncerait de nouvelles politiques ciblées et a assuré que les réserves de liquidités du pays étaient suffisantes pour les deux à trois prochains mois, sans “avoir besoin d’utiliser le ‘coussin de sécurité’.

Il a également exclu une baisse des salaires dans le secteur public, sur la base des données actuelles, et estimé que la récession dans le pays pourrait être proche de 3% pour l’année en cours.

Selon le gouvernement, 8 employés du secteur privé sur 10 recevront l’aide financière d’urgence de 800 euros, tandis qu’environ 800 000 entreprises pourront suspendre leurs obligations fiscales et d’assurance.

Des mesures de soutien sont également envisagées pour le secteur primaire, à travers l’allocation de 150 millions d’euros au ministère du Développement rural, pour soutenir les agriculteurs, éleveurs et pêcheurs touchés par la crise des coronavirus.