La laureate tunisienne du Prix Nobel de la paix en 2015, Uided Bushamaui, a envoyé une lettre au Premier ministre de l’ARYM, Zoran Zaev, l’informant qu’elle avait déjà envoyé une lettre au Comité Nobel de la paix, nommant les premiers ministres de la Grèce et de l’ARYM, Alexis Tsipras et Zoran Zaev.

Dans sa lettre, Uided Bushamaui est convaincue que l’Accord de Prespes est un modèle de règlement pacifique et constructif des conflits bilatéraux et multilatéraux entre pays voisins, qui pourrait servir d’exemple dans les Balkans et ailleurs.

En outre, la lauréate tunisienne du prix Nobel de la paix, note que la ratification de l’accord dans les deux pays montre que le dialogue, l’action positive, la détermination et le sens du bon voisinage sont la clé de tous les problèmes, quelles que soient les pressions des nationalistes des deux côtés.