Selon un article sur le journal Süddeutsche Zeitung de Munich, la coalition allemande change ses attitudes concernant le sauvetage de la Grèce et la participation du FMI dans le programme grec.

Ce changement d’attitude concernant la politique de sauvetage de la Grèce au sein du gouvernement allemand, se manifeste de plus en plus, continue l’article en citant le chef du Parti Populaire Européen et vice-président du CSU Manfred Weber, qui propose que l’Europe et l’Allemagne doivent cesser d’insister sur la participation du FMI dans le programme grec. «Une fois que le FMI insiste sur la décote, il faut le laisser aller», a déclaré Mr. Weber.

Concernant la question grecque et la nouvelle discussion sur le Grexit, Sigmar Gabriel, le ministre des Affaires étrangères, a déclaré dans une interview accordée à Frankfurter Allgemeine Zeitung que «la controverse concernant l’éventuelle sortie de la Grèce de la zone euro est la dernière chose dont nous avons besoin maintenant».