Le gouvernement grec a décidé d’étendre son programme de “visa en or”. L’amendement en question est inclus dans le projet de loi multiple du ministère des Finances et sera voté aujourd’hui par le Parlement.

Outre les acheteurs de biens immobiliers d’une valeur de 250 000 euros, des passeports grecs seront également délivrés aux résidents de pays tiers qui investissent dans des actifs incorporels grecs (obligations, actions, sept nouveaux titres de créance en total) d’une valeur de 400 000 euros.

Le secrétaire général chargé de la Politique migratoire, Miltiadis Klapas, a assuré que le programme grec est protégé afin de ne laisser aucune possibilité de blanchiment d’argent, car il ne permet pas l’achat de biens immobiliers en espèces ou par POS.

Bien qu’il ait démarré lentement, le programme de visas d’or est devenu l’un des programmes les plus réussis d’Europe, car il est le moins cher. Enterpise Greece, qui fait la publicité du programme grec à l’étranger, souligne que les investisseurs ne sont même pas obligés de venir plusieurs fois en Grèce pour obtenir un passeport grec. Il ne faut qu’une visite pour les signatures, puis ils peuvent recevoir leur passeport chez eux.