Lorsque vous visitez cette région, vous devez vous mettre à l’écoute des rythmes de ce lieu et profiter d’un fascinant voyage dans l’histoire et les traditions. Zagori est synonyme d’harmonie absolue entre l’homme et la nature, avec une architecture enracinée dans la nature qui non seulement ne la viole pas, mais souligne également sa beauté majestueuse et son caractère unique. Certains des plus beaux villages à visiter, se trouvent au Zagori central, près de la célèbres stations de Monodendri et Tsepelovo, tandis que Ioannina est à 40 km.

Dilofo : La route s’arrête à l’entrée du village et la visite se poursuit à pied. Montez dans les rues pavées du centre-ville en direction de la place où domine l’église bien conservée de l’Assomption de la Vierge Marie, promenez-vous dans les rues pittoresques et laissez-vous impressionner par ses imposants bâtiments. Les écoles, les églises et les hôtels particuliers dégagent une noblesse intemporelle et omniprésente.

Koukouli : Ce village traditionnel a son propre rythme et une sorte « d’immunité touristique ». Comme le reste de la région, Koukouli a connu une grande prospérité du 18ème au milieu du 19ème siècle. Au centre du village se dresse l’église de l’Égyptien Agios Minas, construite en 1778. Aujourd’hui, le bâtiment de la vieille école avec ses arches, ses fontaines, ainsi que les hôtels particuliers de Plakidas, Kokoros et Anastasiades se distinguent par leur architecture particulière et merveilleuse décoration d’intérieur.

Kipi (Jardins) : Un peu plus au sud de Koukouli, vous trouverez Kipi, un important village depuis le XVe siècle, construit en amphithéâtre sur la luxuriante rivière Bagiotiko. Il possède une infrastructure remarquable et est facilement accessible par une route goudronnée. Toutefois, si vous souhaitez visiter ces quartiers situés en altitude, vous devez gravir des sentiers magnifiques.

Quoi visiter : La plupart des visiteurs suivent l’itinéraire qui mène aux villages de Vitsa et Monodendri – deux des destinations les plus populaires – et à «Oxia», qui offre une vue à couper le souffle sur la gorge de Vikos.

Il y a également plusieurs ponts qui valent la peine d’être visités dans la région, comme le grand pont de «Noutsos» ou «Kokkoros», situé sur la route de Tsepelovo, près du croisement vers Kipi.

Par une route de montagne enchanteresse qui passe par le manoir de Tsepelovo et Skamneli, vous arrivez sur le site de Gyftokampos où un «musée» à ciel ouvert avec des cabanes typiques de Sarakatsani et des enclos pour animaux a été construit. La région est utilisée pour un festival annuel de Sarakatsani dans la première semaine d’août.