Le Premier ministre de l’ARYM, Zoran Zaev, fier de l’accord de Prespes, a déclaré dans un entretien exclusif avec l’ERT, qu’il s’agit d’une tentative pour assurer un avenir positif dans la région ainsi que la possibilité d’une coopération à tous les niveaux.

En parallèle, M. Zaev a envoyé un message d’amitié au peuple grec, soulignant que « nous changeons notre Constitution parce que nous croyons en cette amitié » et a exprimé sa confiance que l’accord apportera la prospérité et le bien-être aux citoyens des deux pays.

De plus, le Premier ministre de Skopje, a précisé que « nous ne faisons pas partie de l’histoire hellénistique de Macédoine » et a clairement indiqué que son pays accepte l’identité macédonienne hellénistique et la reconnaît.

Pour parvenir à l’accord, M. Zaev a dit que ce n’était pas un processus facile, puisque les deux parties ont fait des récessions mais en ont également profité.

Il a également annoncé que le référendum approuvant l’accord aura lieu en septembre ou début octobre, alors que la ratification par le Parlement du pays voisin aura lieu en janvier 2019.